Connexion
          
Rechercher :

 

   Réduire

 VISITES OFFICIELLES

 

 


En septembre dernier la délégation mauricienne a été reçue par la collectivité, un programme bien rempli a rythmé leur visite marathon. L’occasion de faire le bilan du travail déjà entrepris et des nouvelles perspectives à donner au Jumelage Sainte-Marie / Moka Flacq à la veille de ces 20 ans d’existence.

Le développement programmé de la collectivité a toujours pris en compte l’importance des relations internationales. Le jumelage Sainte-Marie / Moka Flacq a permis ainsi d’établir des rapports étroits qui ont abouti à des échanges sociaux-culturels. Ces premiers liens qui ont été tissés grâce aux différents temps de rencontres,  permettent aujourd’hui d’inscrire ce jumelage dans une nouvelle dynamique. Forts de connaissances, d’expériences et de savoir-faire dans tous les domaines de leur vie locale respective, le jumelage prend désormais une autre dimension.


Un programme chargé

Cette visite ayant à peine foulé le sol sainte-marien, nos amis Mauriciens se sont rendus à la Mairie où ils ont été reçus par Jocelyn TRULÈS,  Directeur Général des Services, et un petit groupe d’élus  pour une première réunion de travail. Puis l'après-midi fut consacrée à la visite de Sainte-Marie avec ses différentes réalisations et grands chantiers en cours, avec comme point d’orgue en fin d’après-midi une réunion de travail avec Jean-Louis LAGOURGUE, Maire de Sainte-Marie. Enfin, le dernier jour a été marqué par leur participation à la journée intercommunale du tourisme et à une réunion de travail où le principal sujet fut la gestion de l’eau. De l’eau de ruissellement aux eaux usées en passant par le SWAC, autant de projets évoqués à la demande des membres de la délégation forte intéressée par ces thématiques.

 



Interrogés sur leur attente quant au jumelage, Marie-Jeanne GRONDIN et Devendranath CHOOLHUN sont unanimes : « 
Oui, un jumelage bien pensé est constructif
 ».

Pour Marie-Jeanne GRONDIN : "Il faut développer le jumelage au pluriel. Ce ne sont pas les idées qui manquent. Avec le changement de présidence du District chaque année, il convient d'élaborer des actions qui devront devenir pérennes. La réactivation de l'élection de Miss Jumelage doit être  le prétexte pour appeler d'autres rapprochements  entre nos deux îles, notamment avec la pérennisation des échanges pédagogiques mais en immersion complète en milieu anglophone (hébergement en familles d’accueil et cours d’anglais dans les établissements scolaires mauriciens). Une manière efficace et attractive de progresser en Anglais ! Les visio-conférences scolaires doivent être également développées.». 

 
Pour le Président Devendranath CHOOLHUN
, "Il faut certes maintenir les échanges pédagogiques, sportifs et culturels. Mais la valorisation du savoir-faire des artisans doit déboucher sur des échanges commerciaux. Avec cet apport, cela renforcera les autres axes. Le président du District souhaite faire mieux connaître Sainte-Marie à ses compatriotes, "afin de n'être pas seulement l'île sœur par le nom mais également par le cœur".


ville internet sainte-marie 3@ 97438
 
ACTUALITES

  La lettre d'information           journal de la ville sainte-marie 97438