Agression d’une dizaine d’agents communaux : La Ville de Sainte-Marie condamne ces agissements

Agression d’une dizaine d’agents communaux : La Ville de Sainte-Marie condamne ces agissements

Suite aux menaces dont ont été victime des responsables et une dizaine d’agents municipaux, le Maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo et l’équipe municipale tiennent à rappeler que la Ville apporte tout son soutien à ses agents et qu’elle ne cèdera pas face à de telles menaces.

Le 20 juillet dernier, une dizaine d’agents communaux en charge de l’entretien des espaces verts a été prise à partie par un individu dans le quartier des Gaspards. Les agents ont été victime de menaces par cet individu armé d’un sabre. Ce dernier a dérobé un bidon d’essence en menaçant d’y mettre le feu, lancé des projectiles en direction des agents. A l’arrivée de la Police Municipale, l’homme avait quitté les lieux.

La veille, l’homme avait été reçu par l’administration générale de la Commune. La collectivité lui avait proposé un accompagnement dans ses démarches de recherche d’emploi et de logement via le CCAS de Sainte-Marie, tout en lui rappelant qu’elle n’était pas pourvoyeuse d’emploi. L’homme avait refusé et quitté les lieux.

Les agents victimes de ces agressions ont été invités à déposer plainte à la Gendarmerie de Sainte-Marie. Tous ont été reçus par l’administration générale de la collectivité afin qu’un soutien leur soit apporté et qu’ils puissent faire valoir leur droit à la protection. La Ville de Sainte-Marie a également procédé à un dépôt de plainte pour menaces, violence et actes d’intimidation.

Le 27 juillet, le tribunal de Saint-Denis a qualifié les faits et condamné l’agresseur à six mois de prison ferme.

Le Maire de Sainte-Marie tient à féliciter les services pour leur réactivité et leur sang-froid. Il condamne avec la plus grande fermeté cette inadmissible agression à l’encontre des agents de la commune, tout en réaffirmant qu’il ne cèdera pas aux menaces à l’emploi.