Portrait de William Cally

Portrait de William Cally

William Cally, l’histoire de La Réunion s’écrit à Sainte-Marie

Auteur, écrivain, réalisateur, William Cally né en 1977, nous raconte l’histoire de notre île à travers des documentaires historiques diffusés sur le petit écran. Ce Saint-Marien est un homme passionné par son histoire, par l’histoire de notre île, de son peuplement et des événements qui ont forgé notre société. C’est en image qu’il nous retrace ces épisodes clés de notre passé, c’est ici à Sainte-Marie qu’il donne vie aux recherches des plus grands historiens Réunionnais. 

Moteur, ça tourne…

« Je suis ancré dans mon territoire »

C’est un Sainte Marien de 44 ans, « pur jus » que nous rencontrons aujourd’hui, né ici, il a grandi à Duparc et c’est à Beauséjour qu’il décide de s’installer il y a déjà 20 ans pour se rapprocher de ses proches. « Beauséjour c’est la ville dans la ville » nous raconte William, « à Beauséjour, on assiste à la force de développement de notre ville, ici on voit naître le dynamisme et je dois dire que je me sens bien dans ma ville, dans ma ville natale, je suis ancré dans mon territoire ». Père de deux petites filles, notre artiste consacre une grande partie de son énergie à l’éducation de ses enfants, une expérience stimulante et enrichissante qui l’inspire aussi dans ses créations à venir . 

« On a besoin de savoir d’où l’on vient pour se construire »

William Cally, docteur en Littérature Française et Comparée, débute par l’écriture et commence à exprimer son art par l’écriture de nouvelles, de scénario ce qui l’amènera de l’écriture à sa nouvelle passion : l’audiovisuel. Il prolongera ainsi son cursus par des études en Cinéma et en Audiovisuel. Ainsi commence son incroyable filmographie : la réalisation de son première court-métrage de fiction avant de ressentir ce besoin de réaliser des documentaires historiques sur l’histoire de l’île de La Réunion. Une véritable vocation. 

Ces réalisations sont diffusées ici à la télé mais aussi vues dans le monde entier. Une façon de faire rayonner notre île, de mieux nous connaître et de mieux comprendre notre société. 

Comme il le dit si bien : « on a besoin de savoir d’où l’on vient pour se construire ». 

A Sainte-Marie, William Cally partage sa passion pour l’histoire de La Réunion avec le public et le jeune public lors de projection publique suivie d’un débat. La crise sanitaire actuelle bouleverse ce rythme et cette habitude. Aujourd’hui, il attend le retour des beaux jours pour partager ses connaissances, sa soif de savoir et ses créations avec son public.

Sainte-Marie, une terre d’inspiration 

Quand on lit les nouvelles de William Cally, on voyage, non pas sur des terres inconnues mais  dans le temps, la vile de Sainte-Marie d’avant se dévoile, se matérialise dans notre imagination. Rien de plus normal nous explique l’auteur : « Sainte-Marie et spécialement La Mare font partie de ma vie, de mon enfance, de ma géographie affective, mon grand-père était chef charpentier de La Mare, l’usine était le cœur du quartier avec sa « boutik chinois », c’était très authentique et cela a nourri mon imaginaire, aujourd’hui cela a une dimension historique. Dans mes nouvelles, je dévoile mes souvenirs, je créée mon univers et la ville de Sainte-Marie y est omniprésente. »

Un homme tourné vers la mer 

Son père possédait une barque et l’emmenait avec lui en mer. Lorsque William Cally nous raconte ses souvenirs, on y décèle les prémisses de son engouement pour découvrir les secrets de la piraterie. On ne peut que se laisser subjuguer par l’imaginaire quand William commence à parler des pirates. « C’est de la mer qu’a débuté le peuplement de La Réunion, nous sommes liés à la mer, avec l’histoire des naufragés, des pirates de l’océan Indien, on imagine les contours de notre île, à quoi elle pouvait ressembler du temps de l’île Bourbon … ». Cette imagination, ses recherches, ses rencontres lui ont permis de réaliser une exposition sur la piraterie et ses principaux acteurs mais un aussi un documentaire, sa marque de fabrique.