L’Assomption à Sainte-Marie

L’Assomption à Sainte-Marie

Ce dimanche 15 août les chrétiens commémoreront l’Assomption. La ville de Sainte-Marie quant à elle vivra sa fête patronale. Pour la deuxième année consécutive, la crise sanitaire aura eu raison de nos traditionnelles festivités.  C’est avec beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous. En effet, cette pandémie occupe notre actualité depuis plus d’une année ; nos quotidiens, nos habitudes, se retrouvent bouleversés. Notre société n’est plus la même, c’est une réalité que nous pouvons tous constater. Je voudrais dans un premier temps remercier l’ensemble des acteurs fortement mobilisés à nos côtés depuis le début de l’épidémie, personnel communal, partenaires associatifs et économiques. C’est ensemble que nous relevons les défis qui s’imposent à nous. Cette épidémie démontre une fois de plus que le dialogue, la concertation et nos efforts n’ont de sens que dans l’union des forces vives de notre territoire. Les prochains mois seront décisifs dans cette lutte engagée contre l’épidémie. Permettez-moi aujourd’hui de vous remercier pour votre engagement sans faille.

Il me semblait également important de m’adresser à l’ensemble des Sainte-Mariennes et des Sainte-Mariens, à l’ensemble de nos administrés. Sainte-Marie est une commune dans laquelle il fait bon vivre. Cependant cette crise sanitaire impacte de nombreux foyers et je tiens à vous rassurer quant à ma volonté de poursuivre et d’accroître nos actions en faveur des solidarités, du social et du mieux-être. C’est dans cette optique que nous nous devons d’accroître les actions de proximité et de concertation citoyenne. Je reviendrais vers vous dans les prochaines semaines afin de dresser un bilan de notre action et de vous présenter les perspectives à venir en matière de développement et d’accompagnement des Sainte-Mariennes et des Sainte-Mariens.

« Par mer, par ciel, par terre, Sainte-Marie fleurira », notre devise prend ici tout son sens et nous saurons en rester digne en poursuivant Ensemble l’ambition de notre territoire au service de ses administrés.

Richard Nirlo